Initialisation du configurateur ...

visibility8099 Vues comment0 commentaires person Publié par: Jonathan list Dans: Process

Préambule

Cet article explique comment rectifier le problème de joystick drift sur les manettes concurrentes PS5, PS4 et Xbox. L’ensemble des manettes officielles approvisionnées chez Roxx Gaming font l’objet dès réception d’un contrôle rigoureux du calibrage des deux modules analogiques avant toute customisation, les manettes en défaut sont retournées au constructeur. La commande d’une manette Roxx vous garantit ainsi des modules analogiques parfaitement fonctionnels sans joystick drift.

Qu’est-ce que le joystick drift ?

Le joystick drift est défini par un déplacement résiduel en jeu lorsque les joysticks sont en position neutre. Le problème apparaît sur une faible proportion de modules analogiques depuis la commercialisation des manettes de huitième génération ou ces derniers sont miniaturisés au profit du design général des manettes.

Les tolérances de la zone morte des joysticks deviennent alors difficile à respecter, par opposition au besoin des développeurs de blockbusters FPS cherchant à exploiter de plus en plus cette zone.

Comment contrôler ma manette ?

Une fois le problème de joystick drift découvert en jeu, il est possible d’en mesurer l’ampleur visuellement en connectant la manette sur un pc Windows 10 par câble USB. Les manettes Sony nécessiterons l’installation d’un utilitaire nommé DS4 Windows pour être reconnues par le système d’exploitation. Une fois votre manette connectée, rendez-vous dans paramètres / périphériques / périphériques et imprimantes. Dans cette fenêtre, faites un clic-droit sur l’icône manette puis sélectionnez paramètres. Vous pourrez alors constater sur les repères l’excentration de la cible sur les deux axes de vos modules analogiques.

Fonctionnement général d’un module analogique

Un module analogique est un composant électronique passif principalement composé d’un corps mécanique et de deux capteurs résistifs de rotation. Le corps mécanique est caractérisé par un ensemble de transmission permettant de décomposer le mouvement rotulaire du levier de commande en deux mouvement rotatifs via les arbres de sortie X et Y.

Les capteurs résistifs X et Y ont le rôle de convertir un mouvement mécanique de rotation en tensions exploitables électroniquement dans le calculateur du circuit intégré principal. Leur fonctionnement est identique à celui d’un potentiomètre : deux tensions par capteur sont retournées (Ve entrée et Vs sortie) qui permettent par association de calculer les coordonnées d’un point dans un système à deux axes orthonormés linéaires.

Ces coordonnées sont finalement transmises au circuit intégré afin de leur associer un déplacement à l’écran. Le fonctionnement d’un capteur résistif est représenté par le schéma électrique ci-dessous.

Lorsque le levier de commande du module analogique est actionné par l’intermédiaire du joystick, le contact C du balai conducteur se déplace sur la piste autour de son point de rotation. La distance entre les points A et C varie, le courant doit ainsi parcourir plus ou moins de distance sur une piste résistive en carbone, ce qui fait varier implicitement la résistance R1. Lorsque R1 augmente, R2 diminue de la même valeur et vice versa. Pour une intensité donnée, la variation de R2 impacte mathématiquement la tension de sortie Vs utilisée par le circuit intégré de la carte mère.

Comment diagnostiquer un module analogique défectueux ?

Sur un module analogique sans défaut, le contact C de chaque capteur résistif doit être parfaitement centré sur la piste : les résistances R1 et R2 doivent donc être identiques à 2% près conformément à la tolérance de la zone morte du joystick.

Démontez dans un premier temps votre manette (hors tension) afin d’accéder visuellement au module analogique en défaut. Il n’est pas nécessaire de le désolidariser de la carte électronique. Vérifiez grâce à un multimètre les résistances R1 et R2, respectivement entre les bornes 1 et 2 puis 2 et 3. Si vous constatez une différence notable, le module analogique est en défaut. Reste à savoir si le problème provient du système de transmission ou des capteurs résistifs.

Tournez le levier de commande dans tous les sens et recommencez l’opération. Si les nouvelles mesures sont différentes des premières, le système de transmission est en cause. Le module analogique doit donc être remplacé (pensez à contrôler le nouveau module de cette même manière avant son assemblage définitif sur la carte mère). Si les mesures sont identiques aux premières, c’est le capteur résistif qui est en défaut. Dans ce cas, la réparation du module est possible. En effet, les capteurs résistifs peuvent être calibrées de deux manières : le calibrage mécanique et le calibrage électronique.

Calibration mécanique du capteur en défaut

La calibration mécanique consiste à déplacer manuellement le point de contact C du balai conducteur du côté ou la résistance est la plus grande. Plus précisément, il s’agit de déformer à l’aide d’une pince brucelles le point de contact entre le balai et la piste résistive de manière à équilibrer R1 et R2. Cette action est extrêmement méticuleuse et nécessite plusieurs actions et contrôles itératifs jusqu’à obtenir le résultat escompté.

La calibration mécanique reste toutefois délicate à mettre en œuvre et affaiblit la résistance mécanique intrinsèque au balai, ce qui peut provoquer des problèmes sur le long terme. Elle reste néanmoins une solution accessible à tous qui ne nécessite aucune soudure, étant donné que le balai est démontable par levier quand le module analogique est solidaire de la carte mère. Attention, le démontage / remontage par levier est en revanche limité avant rupture des pattes de connexion.

Calibration électronique du capteur en défaut

La calibration électronique est la meilleure solution avant de remplacer le module dans son intégralité. Précise, fiable et facile à mettre en œuvre à condition de détenir un poste à souder de précision. Cette calibration consiste à ajouter une résistance entre la borne extérieure du capteur en défaut et la carte mère, du côté ou la résistance mesurée est la plus faible.

Cette nouvelle résistance doit avoir comme valeur la différence entre celles de R1 et R2. Par exemple, si l’on mesure R1 = 5 kꭥ et R2 = 5.5 kꭥ, une nouvelle résistance de 500 ꭥ devra être ajoutée du côté de R1. Cette action équilibrera avec précision les résistances R1 et R2, et s’opposera ainsi à la déviation liée au joystick drift. Cette opération nécessite le démontage complet du module analogique.

Laisser un commentaire

Tous les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December